Impression 3D

D’une révolution nous passons aux évolutions, l’imprimante 3D est en passe de transformer notre quotidien en se démocratisant avec des modèles de plus en plus performants et simples d’usage.

L’impression 3D est une formidable aventure que nous vous proposons de partager au travers de ce forum.
Forum spécialisé BQ Witbox, Hephestos , Witbox 2, Hephestos 2, Witbox Go!

Prof à Witbox

Après vous être inscrit(e), c'est le passage obligé pour les nouveaux. Venez nous dire qui vous êtes.

Retour vers Présentez-vous

par Thomas » Mer Sep 23, 2015 7:33 am

Bonjour,

Je suis prof au collège et avons reçu récemment une Witbox. J'ai demandé ce modèle pour la conception plutôt ouverte, la fabrication européenne (au moins l'assemblage je suppose), la garantie 2 ans et presque surtout l'impression de sérieux qui se dégage de la machine : cela a une importance dans la perception par les élèves.

D'habitude, quand je suis peu compétent sur un domaine, j'essaye de prendre le même matériel que les gens qui sont autour de moi histoire de pouvoir me faire aider : cela aurait pointé sur une UP avec laquelle j'ai fait des essais l'année dernière et qui était très simple d'utilisation (mais déjà réglée, je ne sais pas combien de temps les collègues avaient tâtonne). Mais j'ai changé mon fusil d'épaule à cause des critères décrits juste avant...

Comme au moment où la commande est partie il n'y avait pas de différences sensibles dans les tarifs, mon établissement est passé par un fournisseur habituel (1ère erreur au vu des promos apparues sur ce site entre temps), j'ai tout de même pris un compte sur ce forum car chaque fois que je fais une recherche en français je me retrouve chez vous, j'espère que ça ne pose pas de souci, n'hésitez-pas à me le faire comprendre sinon !

Au déballage, grosse impression de sérieux, la mise en route a été très facile. Depuis j'essaye de faire pas mal d'essais avant de lancer les gamins dessus, j'avoue que je lutte un peu. Pas mal de décollements mais je ne me fais pas trop de souci avec ça, je vois comment résoudre. J'ai surtout des irrégularités dans le flux, voire des blocages de fil avec lesquels je me débats... et pas de collègue autour pour m'aider avec mon modèle.

Bref encore quelques petites choses à régler, mais je sens qu'une fois cette étape passée ça va être très sympa avec les élèves.
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Jacques » Mer Sep 23, 2015 9:11 am

Bonjour et bienvenue sur le forum.

Ce forum est ouvert à tous sans distinction, le but est avant tout de promouvoir cette technologie car c'est notre avenir dont il est question.
Pour nous le choix Witbox repose en particulier sur le sérieux de la construction et l'esprit ouvert de l'entreprise qui la produit.
Une des particularité que nous essayons de poursuivre, c'est que nous testons une nouvelle fois toutes les imprimantes que nous livrons afin de s'assurer une dernière fois que tout est parfait, un dernier contrôle qualité en quelque sorte.
Mais bon, il n'y a rien de grave, l'utilisateur devra se familiariser avec sa machine avant d'imprimer les yeux fermés. Ca demande un peu de temps et d'observation mais après ce n'est que du bonheur.

Pour commencer le réglage du 0 doit être parfait, une couche de laque et on imprime des petites pièces au début pour la simplicité.
On évite les pièces massives qui on tendance à se relever, préférez un dessus-dessous à 0,6mm et un remplissage à 10% au début pour éviter les tensions.
On fait aussi attention à la température ambiante. A moins de 20° c'est difficile de faire coller les pièces sur le plateau.
Le fil doit sortir régulièrement de la buse avec la fonction jog de l'extrudeur. Le plateau enlevé, le fil doit sortir droit avec une épaisseur constante. Si ce n'est pas le cas, il s'enroule systématiquement sur la buse, un simple débouchage par le bas s'impose.
Si le flux n'est pas constant, il faudra tenter avec un nouveau fil.
Quoi qu'il en soit, les tests doivent toujours êtres très simples afin de comprendre ce qui ne va pas.
Il y a aussi un truc important, c'est d'éviter une confusion entre un problème machine et un problème de G-code. Pour éviter cela il faut mettre de coté un G-code fonctionnel qui servira de référence en cas de problème. Nous avons un petit cube de référence que nous livrons avec nos imprimantes. Vous pouvez nous en faire la demande sans problème.

N'hésitez pas à poser vos questions sur le forum et surtout, poster vos réalisations.
Vous cherchez une imprimante, du filament, une pièce détachée, visitez notre boutique, https://boutique.premium-computer.fr/
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Premium, la qualité, le service en plus.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
 
Message(s) : 3771
Inscrit le : Jeu Oct 23, 2014 3:02 pm
Localisation : Gonesse (95)
Imprimante 3D: Witbox et Hephestos

par Thomas » Mer Sep 23, 2015 9:25 am

Merci de cette réponse et de l'accueil.
Nos messages se croisent avec celui que j'ai posté dans un autre fil, mais d'une façon générale vous pointez presque toutes les erreurs que j'ai déjà commises (c'est comme ça qu'on apprend, je suis bien placé pour le savoir) !
Je n'ai pas compris "fonction jog" : je refais assez régulièrement des "chargements" de fil quand j'ai un doute, avec un succès variable.

Je suis en ligne pour les tests simples, un souci que j'ai c'est que je ne peux pas accéder tous les jours à la machine et que quand c'est le cas, c'est que j'ai cours donc je ne peux pas surveiller en permanence. Donc ça avance lentement, cette aventure... un suspense à la Derrick...

Sinon l'aspect température extérieure risque de devenir un beau sujet cet hiver, je suis en général loin des 20°C pendant des semaines... On verra le moment venu, à chaque jour suffit sa peine !
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Thomas » Jeu Oct 01, 2015 7:57 pm

Quelques photos pour illustrer une "réalisation" : c'est un essai de pièces d'adaptation d'une roue de fauteuil roulant sur une remorque de vélo (avec 2 positions possibles : sur la photo la roue est relevée ce qui correspond à une remorque accrochée au vélo).
Le but est de faire des essais de pièces un peu massives (toujours des soucis avec les nervures qui ne touchent pas forcément les parois) et de me faire une idée de la résistance des pièces : de ce point de vue comme ça se voit sur les photos c'est la caisse en alu qui ne tient pas le choc, par contre les cales en PLA sont assez rigides et les papillons pour serrer les écrous tiennent bien le choc.

Extérieur :
ImageIMGP6466 by college_78, sur Flickr

Intérieur (on voit que la caisse se déforme dangereusement). Les écrous sont rentrés dans les papillons du 1er coup, j'étais pas peu fier :
ImageIMGP6467 by college_78, sur Flickr
La cale intérieure seule (enfin sa jumelle) :
ImageIMGP6474 by college_78, sur Flickr
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Thomas » Sam Mars 26, 2016 8:47 pm

Bonjour,

Je ne poste plus ici car mes soucis relèvent davantage de la responsabilité de mon revendeur et du sav BQ. J'attendais que ce soit résolu pour donner la conclusion ici. Malheureusement ce n'est pas gagné.

Je suis assez embêté car autant je suis reconnaissant envers Premium pour ce site et les réponses qui m'ont été apportées, autant je ne veux pas être mêlé à une mise en avant de ce produit dont je déconseille fermement l'acquisition, en particulier dans le domaine de l'enseignement. Je vous autorise à supprimer mes messages dans leur ensemble, mais merci de ne pas modérer uniquement celui-ci.


Ce n'est que mon expérience, je suis sûr - et j'espère - qu'il y en a beaucoup d'autres plus positives, mais elle est basée sur plus de 6 mois d'essais avec 2 têtes et 4 bobines (dont 3 BQ) différentes, en comparaison avec 1 autre imprimante Witbox de prêt et 1 imprimante d'une autre marque (et 1000E de moins) à laquelle j'ai régulièrement accès.

Je vous remercie encore de votre aide et j'espère que vous comprendrez mon point de vue : je suis probablement parti pour me battre des années avec le mauvais matériel, et je ne voudrais pas contribuer à ce que d'autres s'embarquent dans la même direction.
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Jacques » Sam Mars 26, 2016 10:25 pm

La Witbox est une excellente machine pour peu que l'on ai l'assistance qui va bien.
Il est même quelques fois, utile d'avoir un véritable service technique de proximité.
Nous avons des Witbox dans de nombreuses écoles sans pour autant constater de problème.
Malgré tout, une mauvaise expérience est toujours possible.
Pour les problèmes d'extrusion il y a plein de facteurs qui peuvent entrainer des claquements. Pour en analyser la cause, il faut de la méthode et un peu de temps. Par contre il faut persister avec le même technicien afin de suivre une méthode logique d'élimination des causes par ordre de probabilité.
Manifestement le fil n'a rien à voir, les buses non plus, vous avez peut être un problème de chauffe, un mauvais réglage du courant extrudeur ou une surchauffe du driver.
Il y a des technique pour vérifier chaque chose, ce type de panne se règle en moins d'une heure en atelier.
Si vous n'avez pas le temps, c'est à votre revendeur de faire ce travail dans ses ateliers.

Quoi qu'il en soit, votre revendeur doit être service technique BQ et doit faire le nécessaire pour réparer votre imprimante.
Si vous n'arrivez pas, je peux vous donner en MP un contact technique de haut niveau en Espagne.
BQ tient beaucoup au niveau de service de ses partenaires, ils ne laisseront pas les choses en l'état.

Parcourez notre forum, aucun client ne reste avec un problème.
Vous cherchez une imprimante, du filament, une pièce détachée, visitez notre boutique, https://boutique.premium-computer.fr/
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Premium, la qualité, le service en plus.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
 
Message(s) : 3771
Inscrit le : Jeu Oct 23, 2014 3:02 pm
Localisation : Gonesse (95)
Imprimante 3D: Witbox et Hephestos

par Thomas » Dim Mars 27, 2016 9:15 am

Je veux bien croire que le SAV de mon vendeur n'a pas été réactif même si 2 personnes se sont déplacées et que l'imprimante est passée par leur atelier. À coté de ça j'ai eu des échanges avec la hotline BQ qui a été assez réactive et a fini par proposer d'organiser un retour chez eux (je n'ai néanmoins pas court circuité le vendeur : c'est lui qui a arrangé le retour chez BQ).

Mon souci c'est que l'imprimante de prêt que j'ai en ce moment n'est pas franchement mieux, bien quenpas très vieille et ayant peu servi. Un peu mieux quand même, mais je me retrouve toujours à imprimer à plus de 230° (avec une qualité en conséquence) et hyper lentement un fil BQ qui passe crème sur une UP mini à 210 degrés. Visiblement les résultats sont un peu meilleurs si je monte en gamme coté fil mais sans plus.

À coté de ça, à une vitesse correspondant à la qualité moyenne dans les paramètres bq cura les des défauts géométriques en X et Y apparaissent. Il y a visiblement un manque de rigidité dans le guidage de la tête, ou trop d'inertie, ou un pb dans les gcodes générés par Cura mais là encore, l'imprimante bas de gamme fait mieux.

À cela s'ajoutent "quelques" dispersions de fabrication : mon imprimante avait un axe horizontal (X je crois) qui frottait. Je soupçonne un mauvais alignement de la buse car une clé de 1,5 passe bien plus facilement sur celle de prêt (et ce n'est d'après moi pas une histoire de réglage de galet). Le lecteur de carte de celle de prêt m'a claqué dans les doigts, elle fait un bruit inquiétant en Z, comme s'il manquait des billes, et le réglage du plateau sur la vis du fond est difficile (j'essayerai de coller un coup de cutter sur la mousse du support au cas où ce serait elle qui se coincrait sous le plateau).

Je trouve que ça fait beaucoup. Si ma situation change je ne manquerai pas de venir le signaler ici, mais en attendant je donne autour de moi le conseil que j'aurais aimé recevoir il y a presque un an.
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Jacques » Dim Mars 27, 2016 11:48 am

Je pense que vous vous faite une fausse idée de ce que l'on peut obtenir avec cette technologie.
Une Prusa à 4 ou 500 € imprime aussi bien qu'une Witbox à 1700 € ou une Makerbot encore plus chère.
La différence de prix ne se retrouve pas dans la précision de travail mais dans son coût de fabrication. Un chassis en métal peint et assemblé avec des vis coûte très cher mais c'est aussi la base de la longévité de celle-ci dans un contexte associatif ou professionnel.
Ceci étant dit, il y a deux principes d'impression FDM, l'extrusion directe et celle déportée.
L'extrusion déportée offre une agilité et une rapidité d'impression plus importante par le fait d'avoir une tête plus légère. En revanche le retrait du filament est bien moins efficace ce qui entrainera des fils indésirables lors des déplacements entre parois.
La qualité du fil a une importance suivant ce que vous voulez imprimer. Le fil BQ est un fil d'entré de gamme qui permet de se faire plaisir à un coût modique.
Si vous regardez le marché et même dans notre boutique vous trouverez du fil bien plus cher, il y a une raison qui se retrouvera sur vos impressions.

La température d'extrusion. Cette température est mesurée à une distance variable suivant le type de buse de l'endroit de fusion. D'autre part, la buse est refroidie par un ventilateur qui fausse en partie la mesure effectuée. Tout ca pour dire que la mesure de température n'est valable que pour une même buse et donc un même type d'imprimante.
En fait la température n'a une importance que si vous voulez imprimer des couches épaisses à haute vitesse.
La Witbox donne de bons résultats à 50mm/s de 190 à 215°. A 100m/s avec des couches de 300ù, il faudra augmenter la température pour compenser un temps de chauffe du PLA qui sera plus court.

Le monde libre.
Nous avons la chance d'avoir un produit provenant du monde libre. Une chance parce qu'elle nous offre l'opportunité de produire à titre individuel des pièces comparables à celles de l'industrie pour un prix dérisoire. Inimaginable il y a encore 3 ans, c'est pourtant aujourd'hui une réalité.
C'est donc une chance car nous ne payons ni le développement ni les brevets sur la machine pas plus que sur les consommables.
Le revers c'est les moyens de production qui font que pour le moment la construction ainsi que les contrôles sont relativement pauvres pour des raisons financières.
J'ai eu l'occasion de dépanner des machines "non libres" avec des pièces spécifiques propres à la marque. Je peux vous dire que c'est juste du bricolage, on est bien loin de l'industrie et plus précisément proche du jouet sur des imprimantes qui valent plus de 1000€ avec un filament qui lui vaut 4 fois le prix de celui que nous achetons.
L'état des lieux est celui-là, ou l'on accepte que tout n'est pas parfait et on apprend à vivre avec, ou il faudra attendre que les mastodontes nous produise l'équivalent de ce que nous connaissons avec les imprimantes à encre.
Ca prendra du temps, ca coutera cher et sera réservé à l'industrie.

Alors le choix nous l'avons, celui de comprendre le fonctionnement, de se grouper pour partager l'expérience et apprendre à faire fonctionner ces imprimantes avec les défauts de jeunesse qu'elles ont.
C'est le but de ce forum et c'est à mon sens un enjeu que nous nous devons de faire afin de ne plus dépendre du dictat des grosses entreprises et de leurs moyens financier.

L'évolution
A ce jour, de nombreuses personnes développent à travers le monde des évolutions qui par sélection naturelle seront les prochaines évolutions qui rendrons nos imprimantes plus performantes et plus fiables.
C'est très important que la communauté se mobilise, chacun à son niveau, afin que cette technologie ne se retrouve pas exclusivement dans les mains du capital. N'oublions surtout pas que l'enjeu n'est pas le produit mais ce que l'on peut en faire et les débouchés en terme de métier que ca engendrera pour nos enfants.

Alors, pour être pragmatique, on passe un peu de temps à comprendre puis à régler sa machine et après ca devient un outil très fiable que l'on utilise sans se poser de question.
Appliqué à BQ, ca donne un produit robuste avec des pièces simples et très peu couteuses qui facilitent grandement sa maintenance.
Avec la Witbox 2, BQ a pris en compte le retour de chaque mainteneur afin de corriger les faiblesses du modèle 1. En effet, les quelques problèmes chroniques de la Witbox 1 n'existent plus, mais lorsque l'on a réglé les problèmes sur les Witbox 1 de nos clients ca devient du passé, c'est ce qu'on nomme l'expérience et plus véritablement un problème car nous avons les solutions.
La Witbox 2, plus simple à utiliser pour un débutant, elle restreint un peu les évolutions possibles. C'est une avancée très positive pour le technicien que je suis sans m'apporter personnellement le même plaisir d'usage que celui de la Witbox 1 plus simple et rapide à mettre en œuvre.

Au bureau nous utilisons tous les jours notre Witbox 1 équipée de son réchauffeur d'ambiance avec un succès de production proche de 100%. Cette imprimante a maintenant près de 3 ans, nous n'avons au final changé qu'une ou deux fois le tube PTFE et rien de plus.
Quelques centimes pour des dizaines de Kg de PLA d'objets que nous produisons pour l'industrie et pour des clients qui sont très satisfaits du résultat.

Voilà, ca reste bien entendu mon avis, mais en tant que responsable de Premium, j'ai choisi d'être partenaire de BQ pour des raisons techniques mais aussi pour la mentalité de cette entreprise.
Je vois de nombreuses imprimantes 3D de diverses marques, technicien de formation, je n'en vois aucune qui se distingue véritablement par sa fiabilité ou la qualité de ses productions.
Pour ces raisons et afin d'avoir le temps de bien connaître nos produits, nous ne proposons que les produits de cette marque.
Vous cherchez une imprimante, du filament, une pièce détachée, visitez notre boutique, https://boutique.premium-computer.fr/
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Premium, la qualité, le service en plus.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
 
Message(s) : 3771
Inscrit le : Jeu Oct 23, 2014 3:02 pm
Localisation : Gonesse (95)
Imprimante 3D: Witbox et Hephestos

par Thomas » Ven Mai 20, 2016 3:31 pm

Mon imprimante est revenue de 2 mois d'immobilisation en SAV. Moteur d'entrainement matière et buse (la 3eme que voit cette imprimante) changés.
En insérant le filament j'ai trouvé que c'était "mou". J'ai regardé derrière le ventilo : bingo, des copeaux... vu que le moteur a été changé ils ont été créés au moment des tests dé vérification du SAV...
1ère impression :
Image
Les autres tentatives sont du même tonneau.

Visiblement BQ a refusé de vérifier directement mon matériel comme ça m'avait été promis, et c'est mon vendeur qui est intervenu.
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Jacques » Ven Mai 20, 2016 7:02 pm

Vos mésaventures on un lien direct avec votre fournisseur, j'en suis navré mais l'exposition web c'est Premium qui en fait les frais, ce n'est pas très juste.
Merci de nous dire qui vous a fourni votre Witbox afin de fixer les esprits.
Encore aujourd'hui je viens de passer 4 ou 5 heures à régler un problème de bruit parasite désagréable sur une imprimante. Le client est reparti satisfait.

Sinon, pour être pragmatique, comment puis-je vous aider ?
Vous cherchez une imprimante, du filament, une pièce détachée, visitez notre boutique, https://boutique.premium-computer.fr/
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Premium, la qualité, le service en plus.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
 
Message(s) : 3771
Inscrit le : Jeu Oct 23, 2014 3:02 pm
Localisation : Gonesse (95)
Imprimante 3D: Witbox et Hephestos

par Thomas » Ven Mai 20, 2016 11:33 pm

Je viens de terminer une belle réponse, avec du lyrisme et tout et tout, mais à cause d'une déconnexion je l'ai perdue. Du coup je serai plus direct !

Jacques a écrit:Vos mésaventures on un lien direct avec votre fournisseur, j'en suis navré mais l'exposition web c'est Premium qui en fait les frais, ce n'est pas très juste.

Ce forum est - grâce à votre dynamisme en très grande partie - une référence de fait lorsqu'il s'agit de trouver des infos en français sur la Witbox. C'est grâce / à cause de lui que j'ai choisi cette imprimante il y a un an, il est tentant pour moi de partager mon expérience ici.

J'imagine que maintenir une petite boite est difficile et courageux, je vous demande de croire que ma situation n'a rien de confortable non plus : on me demande de réaliser des projets avec des classes entières de gosses pas toujours motivés, la fraiseuse num était en panne avant que j'arrive et personne ne veut plus la réparer, j'ai bossé des mois pour monter un dossier et choisir une imprimante 3D, j'ai passé 9 mois en pure perte à pisser des pièces ignobles et expliquer ma situation avec force de photos, vidéos, compte-rendus aux SAV vendeur et fabricant... Mon administration a l'impression d'avoir fait une fleur à ma discipline en achetant la Witbox, je suis en train d'expliquer qu'elle n'a servi qu'à me faire perdre du temps sur mon vrai travail pendant 9 mois et qu'elle va passer le reste de sa vie à prendre la poussière dans une réserve : avant que je puisse acheter une imprimante plus fiable il se passera du temps...

Parmi les idées que je me suis forgées ici il y a un an et que je tiens aujourd'hui pour inexactes : la fiabilité de la Witbox si on est soigneux, l'exigence de BQ dans la sélection et la formation du réseau, l'ardeur à dépanner les clients...

Les points qui devraient (à la façon de formuler près) entraîner un consensus : si on considère les matériaux, les pièces (glissières, moteurs, etc), la main d'oeuvre (Espagne vs Chine), la garantie de 2 ans, etc, la Witbox est, même comparée à des imprimantes moins onéreuses, d'un rapport "qualité perçue-prix" étonnant. La dispersion dans la fabrication est néanmoins telle qu'il est indispensable que chaque imprimante soit vérifiée avant envoi et que le fournisseur soit spécialisé et de proximité.

Jacques a écrit:Merci de nous dire qui vous a fourni votre Witbox afin de fixer les esprits.

A ma connaissance, 2 fournisseurs généralistes de matériel éducatif au collège proposent la Witbox. Je n'indique pas le mien car je ne suis pas sûr que l'autre soit meilleur. Au regard de ce qui est dit au-dessus, je ne pense pas que ce soit pour vous desservir.

Jacques a écrit:Sinon, pour être pragmatique, comment puis-je vous aider ?

Vous avez déjà consacré beaucoup de temps à me répondre, je ne suis pas sûr d'avoir grand chose d'autre à exiger de vous... à part à l'occasion d'expliquer au commercial BQ qu'il serait judicieux de rogner sur le budget emballage au profit du contrôle qualité, qu'il faut être rigoureux sur le choix des fournisseurs, lui rappeler qu'un client abandonné :cry: et en colère se manifeste plus fort qu'un client satisfait... Partager mon expérience avec mes collègues est le moins que je puisse faire, et je le fais autant que possible (internet et ce forum n'en sont qu'un aspect).

Je comprends bien le statut particulier des forums adossés à des entreprises commerciales, je renouvelle ma proposition de supprimer l'ensemble de mes interventions. De mon coté, si ma situation se débloquait je ne manquerais pas de venir en témoigner ici.
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Jacques » Sam Mai 21, 2016 1:50 am

Le problèmes de ces généralistes qui officient pour l'éducation nationale c'est qu'ils ont une très bonne connaissance de l'éducation nationale, pas de ces produits qui demandent une formation spécifique.
Votre expérience n'est pas unique avec d'autres marques qui m'ont été apportés en atelier.
La Witbox comme toutes les imprimantes 3D demande une phase de rodage, sur le plan matériel mais aussi au niveau de l'utilisateur qui doit être formé un minimum.
Le minimum c'est comprendre le principe de fonctionnement et les différents réglages sur lesquels nous pouvons agir.
Ce minimum sert aussi de guide au mainteneur qui peut alors expliquer différentes manipulation à l'utilisateur.
Nous avons vendu des centaines d'imprimantes dont une bonne partie en province et à l'étranger. Pas une seule de ces machines distantes n'est revenue en atelier et encore moins chez BQ.
Ca peut prendre un peu de temps à l'utilisateur mais c'est formateur pour la suite et pour la transmission du savoir à d'autres.
C'est aussi un gros investissement pour nous mais le fruit se vérifie chaque jours avec des ventes qui doublent chaque année.

L'impression 3D est une formidable expérience et elle est nécessaire à nos enfants afin de développer les métiers de demain.
Comme toute nouvelle technologie il faudra encore un peu de temps pour améliorer les produits. La Witbox comme de nombreuses autres imprimantes est constituée de mécanismes simples avec peu de contrôles pour des raisons de coût, mais qui a l'avantage de rendre sa maintenance aisée.
Le revers de la médaille c'est qu'elles demandent parfois un peu de mise au point, c'est notre rôle et nous l'assumons.
Je crois aussi utile de rappeler que notre choix de distribution des produits BQ, et en particulier la Witbox, s'est fait principalement pour ses qualités structurelles. Selon ma longue expérience de mainteneur, la Witbox réunissait ce que je souhaitais, un produit open source d'une maintenance simple avec des pièces que nous pouvions trouver dans l'industrie.
Pour moi le bilan reste très positif et plus encore au regard des produits concurrents qui sont très délicats à maintenir, soit par une faiblesse globale de construction ou par des pièces spécifiques introuvables.

Voila mon analyse du marché actuel qui rejoint ce que je dis depuis de nombreuses années à ceux qui veulent l'entendre, le véritable succès de l'aventure 3D réside plus dans le choix du prestataire que du matériel en lui-même.

Je reste à votre disposition sur le forum ou en atelier si vous le souhaitez. Soyez certain que vos problèmes ont une solution certainement très simple, je vous l'assure.
Vous cherchez une imprimante, du filament, une pièce détachée, visitez notre boutique, https://boutique.premium-computer.fr/
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Premium, la qualité, le service en plus.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
 
Message(s) : 3771
Inscrit le : Jeu Oct 23, 2014 3:02 pm
Localisation : Gonesse (95)
Imprimante 3D: Witbox et Hephestos

par Thomas » Ven Juin 10, 2016 5:30 pm

Retour de l'imprimante aujourd'hui, elle a été enlevée il y a 10-15 jours, officiellement pour un retour au SAV fabricant.
Le galet d'entrainement de la matière a été changé (le précédent, joint à l'envoi, n'avait pas de défaut visible) et quelques courroies magnifiques en filaflex étaient dans la machine, pour me prouver que tout fonctionne.
Image

J'ai démonté le ventilo pour vérifier si le nouveau galet avait un truc spécial...
Image
Pour mémoire je n'ai pas de PLA rouge et je nettoie régulièrement cette zone. Les seuls mots qui me viennent sont grossiers.
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

par Jacques » Ven Juin 24, 2016 11:39 pm

On va enfin savoir si cette imprimante fonctionne...

On reprend dans la joie et la bonne humeur :peace:
Vous cherchez une imprimante, du filament, une pièce détachée, visitez notre boutique, https://boutique.premium-computer.fr/
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Premium, la qualité, le service en plus.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
 
Message(s) : 3771
Inscrit le : Jeu Oct 23, 2014 3:02 pm
Localisation : Gonesse (95)
Imprimante 3D: Witbox et Hephestos

par Thomas » Sam Juin 25, 2016 11:49 am

Quel hasard, justement je passais par là...

Aux dernières nouvelles, ça imprime correctement. Le filament s'écoule régulièrement comme il ne l'a jamais fait, dès des températures "faibles" (genre 215°C, mieux qu'à 230 avant, sachant que ça bouchait en-dessous).

Je n'étais pas optimiste à cause du fait que l'imprimante m'était revenue avec comme info que la solution trouvée avait été le changement du galet d'entrainement du fil (la pièce changée m'a été rendue intacte), à cause de la présence des copeaux et de claquements fréquents toujours audibles.

Mais force est de constater que :
- Le filament s'écoule beaucoup plus régulièrement, y-compris lorsqu'on le pousse à la main (pas de lien avec le galet donc), même avec un matériau de qualité standard.
- J'ai imprimé plusieurs pièces de petite taille sans souci
- J'ai pour la 1ère fois passé le test de l'impression longue sur la nuit ; une imprimante 3D qu'on ne peut laisser travailler seule est d'un secours limité.
Image
A part la vitesse lente (30 de mémoire) je n'ai rien cherché à optimiser, c'est du PLA BQ "basique", je suis content.

En guise de bilan d'étape :
- Une année "perdue", du point de vue des élèves et d'une bonne partie de mon temps, mais aussi de la garantie... et pas une excuse
- Des rapports contrariés avec mon vendeur : le SAV vendeur n'est pas celui qui a résolu la panne. Ils m'ont dit que mon imprimante était retournée chez BQ mais je pense qu'elle est allée chez leur distributeur (un de leurs concurrents). Les informations techniques que j'ai ne sont donc pas de 1ère main, et il y a des inepties patentes dans les réponses (certaines montrent un niveau technique faible en général, d'autres une mauvaise connaissance de l'impression 3D). Je ne sais donc pas comment le problème a été résolu et je ne suis pas en mesure de retrouver cette info en cas de besoin. Je pense avoir testé tout ce qui était à ma portée : lié aux paramètres de Cura, aux buses, aux matériaux, ou à la mécanique ; la solution est donc venue de l'électronique ou du soft.
- Les copeaux rouges ont à mon avis été générés par une tentative d'impression avec buse trop basse (c'est comme ça que j'ai récupéré l'imprimante, même si ce n'est pas une preuve définitive après un transport). On me dit que c'était lié au rodage du galet neuf, mais le rodage de l'inox par le PLA, à mon avis ça peut durer...
- Les claquements restants ne viennent probablement pas de la tête, ils sont liés aux mouvements axiaux je crois. Tant que ça fonctionne...
- Des pièces perdues par le SAV vendeur : le dévidoir (il semblerait qu'ils en ont commandé un), une buse, l'emballage d'origine et quelques petits accessoires (là pas de nouvelles, je vais devoir m'asseoir dessus)
- Je dois trouver un ventilateur de buse, à force d'être démonté le mien a des mauvais contacts et une ailette pétée.

Je déconseille toujours très fermement d'acheter une imprimante 3D ou tout autre matériel pointu à mon fournisseur de matériel scolaire. Si un collègue veut plus de détails ne mas hésiter à m'envoyer un message.
Je revois mon jugement concernant la Witbox, à condition de disposer d'un SAV réactif et "de rang 1". J'ai maintenant bon espoir que des élèves puissent en profiter... Ah, si seulement il n'y avait pas 2 mois de vacances (provocation gratuite)...
Thomas
Membre actif
 
Message(s) : 40
Inscrit le : Mer Sep 23, 2015 6:57 am
Imprimante 3D: Witbox

Suivant

Retour vers Présentez-vous