Hephestos 2 montage et tests par Premium

Chacun son sujet sur son propre montage
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Réceptionnés ce matin et déjà la moitié réservés, un beau début commercial.
Mais l'important c'est de connaitre les véritables plus qu'apporte cette imprimante.

BQ à osé un challenge, faire une imprimante à mi-chemin entre une Prusa et une machine fermée. L'idée est de proposer une imprimante pour les ateliers offrant, précision, solidité et un usage simple par un accès aisé.
Un challenge parce que cette imprimante ressemble à une "frêle" Prusa tout en voulant jouer dans la cours des grandes.

Je dois dire que j'étais dubitatif jusqu'à l'ouverture des cartons.

En effet, il ne s'agit pas d'une Prusa mais plus d'une machine outil. Outre la présentation très propre, chaque pièce mécanique est une pièce de précision massive et solide.
Les pièces en acier sont robustes et la peinture en poudre donne une très belle finition velours mat.
Les guides sont des pièces trapézoïdales équipés de roulement linéaires avec de grosses billes. Rien à voir avec les roulements d'une Prusa, à l’œil comme à l'usage, le glissement est simplement parfait, on ne sent pas une bille.

L'extrudeur mérite lui aussi un détour. L'entrainement des deux galets d'extrusion se fait par des engrenages. Un tendeur réglable permet de pincer plus ou moins le fil dans un tube usiné. Impossible de s'échapper à coté, le guidage est parfait, le Filaflex se chargera aussi simplement que le PLA. Par contre le débrayage se faisant par le tendeur à l'aide d'une vis, le chargement/déchargement se fera exclusivement par l'électronique.

La buse laiton/alu/inox est de constitution habituelle avec la particularité de se démonter sans retirer le ventilateur/radiateur. Une vis accessible entre les pales du ventilateur permet de dévisser la buse.
Une fois démontée le PTFE se retire simplement avec une pince pour être remplacé.
Le PTFE est usiné, son diamètre à l'entrée de la buse est de 2,2mm pour finir en sortie à 1,7mm.
Le refroidissement de la buse a été soigné, un joint en élastomère a été ajouté entre le bloc alu et le radiateur afin de faciliter l'échange thermique.
La connectique reste celle habituelle, le bloc extrudeur possédant les mêmes côtes, nous pourrons donc vraisemblablement équiper nos Hephestos ou Witbox avec celui-ci (reste à vérifier quelques détails)

Les câbles sont déjà dans les guides, il ne restera plus qu'à brancher.
L'électronique ZUM est toute nouvelle et en une carte, certainement plus fiable et d'une connexion plus aisée que la ramps 1.4.
Si nous pouvons y ajouter un second extrudeur, le plateau chauffant par contre ne semble plus figurer au programme.
Les drivers moteurs se règlent maintenant depuis le firmware, plus fiable assurément.

Le plateau en verre est contrecollé sur une plaque en métal afin de faciliter son démontage.

Pas de plastique, tout fleur bon le robuste et durable, il ne s'agit plus d'une imprimante personnelle mais d'une véritable machine de précision.
Le montage devrait conforter mon sentiment, cette imprimante est bien destinée aux pro mais aussi aux amateurs de belles machines.

Dans un atelier comme dans un salon, elle attisera le regard et certainement aussi le désir :twisted:
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Les photos de l'Hephestos 2 en exclusivité ;)
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 - Du solide...
Hephestos 2 - Du solide...
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 - Première couche
Hephestos 2 - Première couche
Deuxième couche
Deuxième couche
Troisième couche
Troisième couche
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 -
Hephestos 2 - Extrudeur
Hephestos 2 - Extrudeur
Hephestos 2 - Remarquez la précision de l'usinage du passage du fil
Hephestos 2 - Remarquez la précision de l'usinage du passage du fil
Hephestos 2 - Ressort de pression extrudeur
Hephestos 2 - Ressort de pression extrudeur
Hephestos 2 - La buse et son PTFE visible
Hephestos 2 - La buse et son PTFE visible
Hephestos 2 - Vis de démontage de la buse au travers du radiateur (et du ventilateur ici démonté)
Hephestos 2 - Vis de démontage de la buse au travers du radiateur (et du ventilateur ici démonté)
Hephestos 2 - L'électronique
Hephestos 2 - L'électronique
En bas dans le sachet se trouve le détecteur inductif. Une carte qui comprends plusieurs composants et qui ne semble pas être le même système que nous utilisons habituellement pour le réglage du 0. Reste à vérifier s'il est plus précis :?:
Hephestos 2 - La carte ZUM
Hephestos 2 - La carte ZUM
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Connexion plateau chauffant en option.
Il y a en effet un connecteur qui reprend la sonde du plateau et le signal de chauffe mais il faudra ajouter une carte électronique supplémentaire qui devra avoir sa propre alimentation (points de soudure HBP à gauche sur l'image du haut)
En effet le connecteur d'alimentation externe ne supportera pas le courant du plateau
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Le montage est en cours depuis cet après-midi, en pointillés car j'ai beaucoup de travail.
Notice très graphique comme l'Hephestos mais encore plus simple sans aucun outil mis à part les 3 clés btr fournies avec le kit.
A suivre pas à pas en tournant simplement les pages. Pas besoin de traduction, il n'y a pas de texte !

Un simple mécano ou tout est parfaitement précis ne laissant pas de place au doute.
Pas d'ajustement, la mécanique est très précise. Je reste épaté par les roulements linéaires, que ce soit ceux pour le X ou le Z ou ceux du Y plus conventionnels sont de qualité industrielle par opposition aux Chinois.
De très nombreux joints disposés entre les éléments et axes éviteront certainement bien des vibrations et autres bruits désagréables.
J'ai hâte de la mettre en marche, j'imagine un fonctionnement très fluide avec une sonorité agréable aux oreilles.

La partie mécanique est montée, il ne manque que l'extrudeur et le câblage.
Je mettrais des photos par la suite.
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Le montage est terminé, pas véritablement de surprise entre la notice et le montage, tout est parfait et simple à comprendre.

Mise sous tension et ca marche !
Aucun réglage à faire, l'autolevel prend en charge cette partie.
Un bémol toutefois, le réglage de l'offset buse/capteur se fait avec la buse chaude afin de pouvoir auto-nettoyer la buse. De fait le gap entre le plateau et la buse est relativement difficile à apprécier avec la "goutte au nez" (PLA fondu)
Bon avec un peu d'expérience on ajuste le 0 avec l'afficheur qui donne la distance avec une précision de 10 microns.
Une fois fait, on y reviendra que lors d'un changement de buse, très rarement dans les faits.

Le détecteur inductif.
Celui-ci est particulièrement précis et sensible. Si l'on règle le plateau à la main à l'aide des vis, la précision de détection est telle que la led s'allume et s’éteint avec un réglage de +/- 10µ. Dans la pratique, la led clignote quand le réglage est parfait.
C'est un point très positif et le résultat est là, le plateau installé sans réglage, après palpage, l'impression se fait parfaitement à plat.
Je vais procéder à des mesures pour confirmer sa précision.

La mécanique
On se rapproche effectivement de la machine outil non seulement par son look mais aussi par son bruit. Très silencieuse, à l'arrêt aucun ventilateur ne fonctionne. En marche le bruit est rassurant, pas le moindre bruit parasite et des mouvements fluides et précis.

L'afficheur graphique
Certainement pas indispensable, il est toutefois très intuitif pour l'usage d'un néophyte, un bon point qui confirme une nette progression dans un environnement self-service.
Tout est fait pour une prise en main sans aucune formation, un véritable plus qui va du chargement du fil à l'impression en elle même, tout est extrêmement simple et expliqué sur l'afficheur.
Notez même la présence d'un assistant lors de la première mise en fonctionnement.

Chargement du fil
Tout a été mis en oeuvre pour que cette tache soit simple, assistant, nouvel extrudeur avec 2 cams, tuble PTFE usiné en cône. Bref encore un plus pour une prise en main rapide.

Le plateau
Le chariot est en alu de bonne section et supporte une base réglable sur 3 ressorts toujours en alu. Sur la base se glisse un sandwich métal + verre blanc de 3mm. Ce plateau se fixe à l'aide de 2 leviers de part et d'autre du plateau. Simple et rapide à utiliser
Un réglage manuel (et optionnel) peut donc se faire facilement, sans outils ni feuille de papier, la led du détecteur étant le témoin du 0.


Je vais encore tester aujourd'hui toutes les fonctions de cette imprimante mais que ce soit au niveau de la mécanique ou au niveau du firmware, un véritable progrès à été fait en faveur de l'utilisateur débutant.
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Les photos du montage
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Ca se précise, les boites sont ouvertes, la notice aussi.
Bon, il manque quoi :-\ ha oui, les outils :-??
En fait on a besoin juste des trois clés fournis dans le kit
Rien de plus, ni lime, ni cutter, rien du tout :((
Frustré, vous en verrez tout au long du montage sur l'établi mais en fait c'est pour faire pro, pas pour les utiliser
Ce qui servira véritablement c'est mes lunettes et la lampe de poche.
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Une planche de joints anti-vibrations, ca montre le soin de la conception du kit
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
A l'oeuvre, avant de monter le moteur on colle le joint, ce sera la même procédure un peu partout.
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Détails du rail X avec ses guides trapézoïdales et son roulement linéaire
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
L'axe X monté. Vous noterez la présence d'un réglet, en fait il ne sert à rien, les vis sont dessinés à l'échelle 1 et lorsqu'il y a une cote à prendre un réglet est dessiné sur la page.
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Assemblage du X sur le Z
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
De dos
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Détail de l'accouplement Z, Igus + mousse de sécurité (l'axe Y est suffisamment lourd pour porter en permanence sur la tige filetée)
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Les pièces arrières du châssis avec toujours les joints
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Les châssis est pratiquement assemblé. Remarquez les paliers en alu massif comprenant les roulements montés d'origine.
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
DSC00698 (800x600).jpg (89.33 Kio) Consulté 17337 fois
Détails du plateau (remarquez le soin apporté au centrage de la photo ^#(^ ). La pince à gauche identique à celle droite servira à coincer le plateau en verre sur le support à l'aide de 2 leviers 1/4 de tour en dessous du plateau. Rapide et efficace.
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
La carte ZUM avant le câblage, la place est comptée mais ca rentre sans problème. Le refroidissement de la carte se fait par un sandwich joint thermique/Alu 5mm/joint thermique sur le châssis en métal. De fait, il n'y a plus de ventilateur :ymapplause:
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Le rail peut maintenant s'ouvrir, malin pour ajouter un câble, non ?
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
DSC00704 (800x600).jpg (99.55 Kio) Consulté 17337 fois
Le seule pièce imprimée de toute l'imprimante présente un petit défaut qui a pourtant de l'importance
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
DSC00705 (800x600).jpg (54.21 Kio) Consulté 17337 fois
Après (j'ai utilisé un cutter non livré, il est vrai)
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
La tête. On remarque la led à gauche qui indique la détection du plateau avec une grande précision.
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Vue du arrière du plateau et du X
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Détails arrière (pour les voyeurs)
Hephestos 2 - Montage
Hephestos 2 - Montage
Le panneau avant
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Le temps de montage :
Pré-assemblage : 20 mn
Axe X : 30 mn
Axe Z : 52 mn
Axe Y : 1h12
Electronique : 1h38
Extrudeur : 30 mn
Réglages : 0 mn

Temps total : 5h
Un temps deux à trois fois plus court que pour une Hephestos classique.
Bien entendu, un deuxième montage prendrait nettement moins de temps car il n'y a finalement aucun ajustage à faire. Contrairement à l'Hephestos 1 qui demande un peu de soin, ce montage peut donc être confié à toute personne sans restriction.

Le pour :
- montage facile et rapide
- très simple à utiliser (assistants à tous les niveaux)
- stable et robuste
- silencieuse à l'arrêt (mise en veille)
- auto-level précis
- entrainement des fils souples parfait
- maintenance aisée
- Look

Le contre :
- moteurs un peu bruyants
- upgrade plateau chauffant plus compliqué
- pas de débrayage manuel du fil
- automatismes rendant plus lentes les manipulations habituelles


Mes conclusions sur cette imprimante
Un montage très simple et rapide, un fonctionnement parfait sans aucun réglage, ce kit robuste est destiné à une clientèle de professionnels et d'associations qui souhaitent mettre cette imprimante en self-service sans avoir à effectuer une formation préalable aux utilisateurs.
Séduisante aussi pour les amateurs de belles machines, elle trouvera finalement place à de nombreux endroits et pour tout type de clientèle.
Un peu frustrant pour le bricoleur à qui il manquera la saveur de l'ajustement avec la lime et qui n'aura pas le loisir de créer les pièces complémentaires de personnalisation.

Il en faut pour tous les goûts, cette imprimante est une belle pièce que l'on osera montrer tout en plaçant un malicieux "c'est moi qui l'ai faite"
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Et la qualité d'impression ?

C'est une question que je n'ai pas abordée, c'est surprenant et pourtant c'est un point qui a certainement la plus grande importance.
Eh bien, je n'en ai pas parlé car toutes les imprimantes à fusion de fil utilisent le même principe de fonctionnement. Celle-ci ne déroge pas à cette règle.
Si la différence d'impression entre une Witbox et une Hephestos n'est qu'à la marge, il en est de même pour l'Hephestos 2, impossible de savoir quelle imprimante des trois a produit telle ou telle pièce.
Même la vitesse d'impression reste inchangée, quoi qu'en dise les caractéristiques qui ne sont que des chiffres, vite et bien demeure quelque part incompatible.

Pourquoi alors ces différentes imprimantes existent ?
Simplement pour satisfaire une variété de clientèle dont les contrainte ne sont pas les mêmes.
S'il y a quelques années les progrès étaient visibles sur l'impression, les évolutions se portent maintenant sur la fiabilité et le confort à l'utilisation.
L'Hephestos 2 en est l'exemple concret.
Un montage plus simple, une prise en main immédiate, plus aucun réglage, une extrusion plus fiable pour plus de filaments différents.
Mais aussi des assistants au panneau, moins de bruit, une mise en veille, une mécanique plus fiable et plus stable.
Il est probable que l'évolution ira encore dans ce sens afin que l'utilisateur ne se pose pas plus de question qu'avec son imprimante à encre.

L'impression 3D devient civilisée, cette machine en est la démonstration.

Si vous devez choisir une imprimante, attachez-vous aux caractéristiques adaptées à votre usage et payez le juste prix. Quelque soit votre choix, vous aurez toujours des impression de très bonne qualité.
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Axel
Vénérable membre
Messages : 393
Inscription : sam. oct. 25, 2014 7:23 am
Imprimante 3D : WITBOX

Bonne question !

Justement,
Vous évoquez un niveau identique de qualité sur les 3 modèles d'imprimantes :
Mais quant sera t-il alors pour la Witbox 2 ?
Je cite BQ qui explique sur son site : "La BQ CNC est une nouvelle carte électronique conçue spécialement pour la Witbox 2 par l'équipe hardware de BQ. Elle permet un mouvement plus fluide des moteurs et une meilleure dissipation thermique."
Cela aura t-il un impact sur la qualité des pièces imprimées ?

Ma W1 est en retrait sur ce point par rapport à la Zortrax.

J'essaye de me convaincre que la W2 apportera quelque chose en plus à ce propos, mais je ne vois pas trop !

Par ailleurs, Il y a une question qui me titille :
Après la Dagoma, pourra t-on espérer un test de la Volumic, autre imprimante française dont on vante partout la qualité du travail fourni ?


Dernière question : avez-vous eu l'occasion de vérifier si la nouvelle buse des BQ pourra être installée sur la W1 ?
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

La nouvelle carte n'apporte pas grand chose sur le résultat en lui même.
Les mouvements plus fluides sont principalement générés par le firmware version 2. On risque bien de constater des différences entre les machines et sur des points très particuliers.
Mais ca ne constituera pas un point notable d'évolution.
Le driver qui dissipe ses calories différemment n'a pas d'influence sur le résultat imprimé.

Ces évolution mineures sont le fruits de beaucoup de travail, ca demande du temps pour de faibles progrès mais dans plusieurs directions dont en particulier la fiabilité.
Il n'y a pas de miracle, c'est comme en photographie, un appareil léger, sensible, petit, rapide et qui fait de belles photo n'existe pas par principe.

On peut par contre imaginer une buse avec de nombreux trous plus petits à l'image d'une imprimante à jet d'encre. On aurait alors une meilleure qualité et une vitesse plus importante.
Ca c'est le futur, on en est pas encore là.

On pourra certainement monter la nouvelle buse en changeant le bloc extrudeur. Je regarde cela de près.
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Ptitinmar
Nouveau membre
Messages : 3
Inscription : sam. janv. 21, 2023 8:34 pm
Imprimante 3D : En projet

Bonjour Jacques,
Je suis sur le point de me procurer une Hephestos 2. Je me permets de vous écrire, car j'ai quelque questions. Vaut-elle encore le cout ? Je voudrais lui installer un plateau chauffant, mais je ne trouve pas les différentes pièces pour cela. Pouvez-vous m'aidez ? merci pour votre travail, il m'a bien aidé pour l'instant, continué !
Cordialement Ptitinmar
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Pour toute les imprimantes, le bon choix dépend de l'usage que l'on va en faire.
Un grand plateau n'est utile que pour des grandes pièces et de très longues impressions.
Après la H2 ne supportera pas de travailler dans le froid (comme toute les machines ouvertes)
Finalement tout dépend du prix que vous la paierez et à prix équivalent à une W1 ou 2, mon choix serait pour ces dernières.
En gros, en bon état cette imprimante vaut 350/400€, une W1 400 et une W2 500
Dans tous les cas les H2/W2 ont une mécanique robuste mais le problème sera de trouver certaines pièces détachées et en particulier le détecteur inductif Z qui peut poser pas mal de problèmes (je vais rechercher une solution alternative à ce problème). La W1 par contre est plus facile à maintenir et malgré certain défauts est plus fiable à l'usage.
Pour le plateau chauffant, vous pouvez en trouver sur LBC en mettant une alerte mais vous pouvez aussi en adapter un compatible.
Notez que si vous n'avez pas une bonne raison d'utiliser un plateau chauffant, il vous posera plus de problèmes que d'avantages.

Pour finir, plus votre imprimante est simple, mieux elle fonctionnera. Régler son plateau manuellement est contraignant mais ca fonctionne à chaque fois. A l'inverse un auto level peu fiable posera des problèmes insolubles.
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Ptitinmar
Nouveau membre
Messages : 3
Inscription : sam. janv. 21, 2023 8:34 pm
Imprimante 3D : En projet

Je l'ai eu pour la moitié du prix. Elle fonctionne parfaitement, complètement d'origine. Je compte changer la carte mère. Vous me le conseillez ? Je pense que c'est la meilleure éventualité pour installer par la suite un plateau chauffant. D'ailleurs, je n'ai pas vraiment besoin d'un plateau aussi grand. Je l'ai surtout prise pour ces rails linéaires et ces pièces usinés.
J'imprime du PCTPE qui a besoin d'une forte accroche.
Oui, je suis d'accord pour le plateau manuel, simple, efficace.
Pièces jointes
IMG_4993.jpg
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Site Admin
Messages : 5605
Inscription : jeu. oct. 23, 2014 3:02 pm
Imprimante 3D : Witbox, Witbox 2 et Hephestos
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Bel achat, bravo.
Pour le plateau chauffant il existe des système complètement autonomes qui fonctionnent très bien. De plus vous n'avez pas nécessairement besoin d'un plateau de 300 et vous limiter à un de 200 glissé sous celui de 300.
Sinon les schémas existent, il est très facile de valider le plateau chauffant, sa commande, la mesure de température. Par ailleurs une alimention devra nécessairement être ajoutée, celle de base n'étant pas suffisante.
Après c'est un choix mais il me semble bien plus pratique d'ajouter le plateau que de remplacer la carte mère.

Pour l'accroche, vous pouvez chauffer mais dans tous les cas c'est le refroidissement trop rapide qui vrille les pièces et donc leur accroche. Il n'y a donc pas une solution mais un ensemble d'actions à réunir.
Pour ma part, j'imprime sans problème des filaments souples (filaflex et innoflex) sans plateau chauffant
Des idées d'améliorations https://www.thingiverse.com/Premium/designs
Une question, une précision, un manque de pièces détachées, posez vos questions ici même.
Ptitinmar
Nouveau membre
Messages : 3
Inscription : sam. janv. 21, 2023 8:34 pm
Imprimante 3D : En projet

Bonjour Jacques,

J'espère que vous allez bien ?

Bon, je me suis penché sur ma Hephestos 2. Avant toutes modifications, je voudrais déjà la maîtrise parfaitement. Je rencontre des soucis, lors de l'impression de mes pièces. Pour commencer, j'utilise le Slicer Cura, avec le profil BQ Hephestos 2. J'ai lancé la première impression, mais avec une grosse réserve sur la vitesse d'impression. Ce qui n'a pas loupé, j'ai réduit de moitié (30 mm/s) cela est beaucoup mieux, mais maintenant les couches supérieures ne suivent pas. J'utilise la 3DLAC pour l'adhésion au plateau. Voici un exemple.

Cordialement,
Pièces jointes
IMG_5066.jpg
Répondre